L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Abus de priorité lors de l'examen du permis de conduire.

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • zz1000 #1 05-07-2018 03:58:45

    Bonjour à tous,

    Je viens vers vous, non pas pour contester telle ou telle décision mais pour avoir votre appréciation sur la situation suivante. 

    Mon fils a passé / raté son permis de conduire aujourd'hui. 
    En cause un abus de priorité. 
    Voici les circonstances (je me fie uniquement à son témoignage) :
    Il est dans le Véhicule A, le véhicule B étant "l'abusé" roll
    Le véhicule A circule dans un rond point à 3 voies.
    Il a pour instruction de sortir à la 1ère sortie.
    Il reste sur la file de droite et met son clignotant pour indiquer son intention. 
    Le véhicule B se porte à sa hauteur sur la voie du milieu met son clignotant à droite commence  à se rabattre pour prendre la même sortie que le véhicule A. 
    A continue sa route et sors du rond point. 

    L'inspectrice adresse à l'élève (mon fils) "abus de priorité caracterisé" sad
    Bref.

    Je m'interroge tout de même  (si la situation est bien celle décrite ), en cas d'accrochage, le véhicule B changeant de file et ne respectant pas la priorité n'aurait-il pas été considéré comme 100% responsable ?
    Un agent de police se trouvant là, n'aurait il pas verbalisé ce même véhicule B ?

    Je suis perplexe et serais intéressé par vos avis. 

    Merci d'avance.

    PS : le véhicule B était aussi une auto-école roll

    0
  • JPAL #2 05-07-2018 07:40:53

    Bonjour

    Citation

    Le véhicule B se porte à sa hauteur sur la voie du milieu

    Cela n'a pas du se passer exactement comme cela.
    Je verrai plutôt un dépassement par la droite de A, empêchant B de se rabattre.
    Pas forcément une infraction (quoique) mais comportement pouvant être dangereux.

    0
  • zz1000 #3 05-07-2018 08:23:35
    Citation de JPAL
    Bonjour

    Citation

    Le véhicule B se porte à sa hauteur sur la voie du milieu

    Cela n'a pas du se passer exactement comme cela.
    Je verrai plutôt un dépassement par la droite de A, empêchant B de se rabattre.
    Pas forcément une infraction (quoique) mais comportement pouvant être dangereux.

    Bonjour,
    Je n'étais pas dans la voiture et ne peut donc garantir à 100% le déroulement.
    Mais, pour l'excercice, considérons que son témoignage est fiable smile

    0
  • daniel303 #4 05-07-2018 09:18:16

    bonjour-888

    vu la description il n'y a pas d'abus de priorité, A est dans la voie préconisée mais posez la question a votre fils de savoir si l'inspectrice a pris le volant ou les pédales soit pour empêcher la collision, soit car elle a eu tout simplement peur?
    ... si oui ne vous posez pas plus de question c'est la raison du refus.

    Citation

    Je m'interroge tout de même  (si la situation est bien celle décrite ), en cas d'accrochage, le véhicule B changeant de file et ne respectant pas la priorité n'aurait-il pas été considéré comme 100% responsable ?

    pour les assurances c'est celui qui change de file qui a tort, c'est pour cela que certains restent sur la file de droite même pour faire un tour complet.

    0
  • JPAL #5 05-07-2018 14:25:49

    bonjour

    Citation

    pour les assurances c'est celui qui change de file qui a tort, c'est pour cela que certains restent sur la file de droite même pour faire un tour complet

    Euh, où avez vous vu que c'est interdit de rester sur la file de droite quand on fait le tour du rond-point ?
    Certains véhicules ne peuvent faire autrement que de rester sur la file de droite : tous les véhicules articulés avec remorque haute, car ils n'ont pas la visibilité pour se rabattre.

    0
  • daniel303 #6 05-07-2018 15:58:51
    Citation de JPAL
    bonjour

    Citation

    pour les assurances c'est celui qui change de file qui a tort, c'est pour cela que certains restent sur la file de droite même pour faire un tour complet

    Euh, où avez vous vu que c'est interdit de rester sur la file de droite quand on fait le tour du rond-point ?
    Certains véhicules ne peuvent faire autrement que de rester sur la file de droite : tous les véhicules articulés avec remorque haute, car ils n'ont pas la visibilité pour se rabattre.

    bonjour-888

    effectivement ce n'est pas interdit mais ce n'est pas du tout ce qui est instruit dans les auto écoles. restons dans le sujet on parle voiture et non camion/convoi exceptionnel
    vous ne pouvez ignorer leur mémo  https://www.preventionroutiere.asso.fr/ … e_2017.pdf

    0
  • JPAL #7 05-07-2018 17:53:10

    Re

    Vous remarquerez par ailleurs que le document de la PR dit :

    Citation

    Si vous allez à gauche de votre axe d’entrée ou faites demi-tour, vous pouvez emprunter la voie intérieure.
    C’est une simple possibilité et non une obligation. Vous pouvez également rester sur la voie extérieure du giratoire.

    Quand on ne connait pas les lieux, l'emprunt de la voie de droite est souvent la meilleure solution.
    Vous noterez également que leur document (pourtant mis à jour en février 2017) n'est pas à jour :

    Citation

    “Le terre-plein central d’un rondpoint ne peut jamais être franchi.”
    VRAI ET FAUX En principe, les carrefours giratoires comportent un terre-plein central matériellement infranchissable.
    Toutefois, en agglomération, certains giratoires peuvent comporter un terre-plein qui peut être franchi afin de permettre aux véhicules longs et encombrants d’y circuler.

    Depuis le décret du 12 novembre 2010, des giratoires avec terre-plein franchissable peuvent être implantés hors agglomération.

    0
  • idiot gene #8 06-07-2018 00:24:34

    Bonjour,
    juridiquement parlant "l'abus de priorité" n'existe pas.
    Vous pouvez faire une recherche sur le mot "abus" dans le pdf du CR, il n'y a que deux occurrences qui n'ont rien à voire. Mais zéro en ce qui concerne "abus de priorité" et rien non plus dans tous les articles traitants de la priorité.

    Si le R415-9 dit "Chaque manoeuvre de changement de voie à l'intérieur du carrefour à sens giratoire reste soumise aux règles
    de la priorité et doit être signalée aux autres conducteurs." Celui qui vient de gauche doit céder la priorité à celui qui est à droite"... rien ne l'autorise à abuser de ce refus de priorité.
    Donc, il faudrait voir à ce que cette notion arbitraire" d'abus de priorité" soit écrite quelque part pour l'opposer à cette "inspectrice" qui faisait peut-être, elle,  un "abus de pouvoir par personne ayant autorité" et ça c'est répréhensible icon_twisted

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous