L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Renault 1.5 dCi et 1.6 dCi. Problème de démarrage sur les diesels

Répondre
  • Grégory Pelletier #1 16-08-2019 15:04:00

    De nombreux propriétaires de Renault Mégane 4, Scénic 4, Talisman et Espace 5 se plaignent sur les versions 1.5 et 1.6 dCi que le moteur ne démarre pas. Une défaillance qui est prise en charge sous certaines conditions. Quasiment 300 000 véhicules sont potentiellement concernés.

    Lire la suite : Renault 1 5 ...
    0
  • bricolo1000 #2 16-08-2019 16:49:43

    Bonjour

    Si je résume,
    Un habitant du Midi achète un 1.5, aucun problème.
    Au bout de 6 ans et 170000 kilomètres, il revend la voiture à un habitant de Haute-Savoie.

    Cest de la faute à qui si ça déconne ?

    6
  • shooby136 #3 17-08-2019 09:29:35

    "Néanmoins cette défaillance n’intervient que dans des conditions froides et humides. En roulant, l’air extérieur peut se transformer en givre sur les ailettes du radiateur d’air de suralimentation. Lors du stationnement du véhicule, le givre se transforme en eau et lors du redémarrage, celle-ci est aspirée dans le conduit d’admission provoquant le blocage du moteur."

    Oui donc en gros c'est un problème avec le turbo, maillon faible des moteurs ! Je le dis depuis des années avec cette formule à peine exagérée : un turbo, c'est 50 raisons de tomber en panne. Et la généralisation des moteurs downsizés (petites cylindrées turbocompressées) n'aident pas à éliminer les soucis. Merci donc à Mazda de ne pas avoir cédé à cette mode

    4
  • amicaljm #4 17-08-2019 13:40:10

    Ainsi Renault ne teste pas correctement ses nouveaux moteurs en conditions froides et humides...
    Il est vrai que ces conditions sont très rares en France

    2
  • filo6226 #5 17-08-2019 14:03:02

    Bonjour.J'ai acheté mon scenic 4 1.5 dci en janvier 2017.En février 2017, grosse difficulté pour démarrer la voiture à la montagne. La voiture démarre puis s’arrête, puis la voiture ré-essaye de démarrer le moteur (sans notre intervention) puis recale. Cela pendant une dizaine de cycles. En décembre 2018 pendant l'épisode neigeux et l 16 février 2019 à la montagne : rebelote (la voiture a toujours redémarré sans tomber en panne par chance). Je suis allé voir Renault avec des articles de presse : ils n'ont rien voulu savoir. Je vais y retourner avec votre article. Peut-être que Renault prendra au sérieux ma demande de réparation.

    1
  • amzounslideslide #6 19-08-2019 15:05:28

    Ainsi Renault ne teste pas correctement ses nouveaux moteurs en conditions froides et humides...
    Il est vrai que ces conditions sont très rares en France






    Dafont Showbox Adam4adam

    0
  • bib85 #7 29-08-2019 13:37:41

    Bonjour et encore le DCI , la donne va changer avec le TCE, lire l'excellent blog de levenrek avec plus de 600 victimes en témoignages et des indemnisations douteuses pour chacun.......on ne lache rien , à suivrE........................ hein les clowns de A+  '-)

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous