L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Accident non responsable - Expertise à minima

Répondre
  • Caym #1 04-02-2019 19:19:22

    Bonjour,

    J'ai lu plusieurs messages concernant des problématiques similaires mais chaque cas est un peu différent.

    Ma mère a eu un sinistre où le responsable est rentré plusieurs fois dans son véhicule en essayant de prendre la fuite (il était en état d'ébriété et a ensuite été interpellé par le commissariat). J'ai pu faire un constat amiable avec lui a sa sortie et je n'ai pas souhaité porté plainte.

    La voiture de ma mère mercedes classe A de 2010 (se vend autour de 7000€) assurée au tiers à la MAAF présente plusieurs chocs sur l'aile arierre gauche, la jante, le pneu, le pare choc (voir photos).

    La voiture a déjà eu un choc il y a plusieurs années à l'arrière et le pare choc avait été recollé. Il tenait bien. Aujourd'hui mon carrossier (je n'ai pas choisi celui de l'assureur) me dit qu'il est nécessaire de changer le pare choc car il ne peut pas le recoller, ça ne tiendra pas bien dit-il d'autant que les capteurs du radar de recul ont été impactés et fonctionnent mal.

    L'expert passe et préconise juste un collage, disant que s'il change le pare choc le véhicule prend de la valeur et qu'il n'est tenu qu'à le remettre dans l'état qu'il était cad un pare choc collé et qu'il comprend que mon carrossier (qui travaille bien habituellement) ne veuille pas faire une réparation bancale mais que lui ne financera rien d'autre car il estime que c'est la première réparation qui a été mal faite.

    Il ne veut rien savoir lorsque je lui dis que ma mère va subir un deuxième préjudice si son pare choc est mal fixé et que ses radars de recul fonctionnent mal.

    Il semble que l'estimation des dégâts soit entre autres choses une affaire d'interprétation qu'il ne faille pas enrichir l'assuré mais en l’occurrence ma mère a subi un préjudice qui doit être réparé et j'ai lu qu'en tant que victime "les dispositions légales relatives à l’indemnisation priment sur le contrat.
    En effet, toute personne qui subit un préjudice suite à un accident de la circulation dont elle n’est pas responsable, a le statut de victime. Or, toute victime a un droit à « réparation intégrale ». Ceci implique que le responsable, ou son assureur s’il en a un, doit indemniser non seulement les dommages matériels, mais aussi les dommages immatériels de la victime."

    Donc comme je ne suis pas objectif et l'expert non plus pourriez vous m'éclairez sur la pertinence d'insister pour obtenir une "réparation intégrale" ou non de ce pare choc notamment ?

    D'avance merci à vous, je ne manquerai pas de revenir donner des nouvelles.

    Pour info l'expert a estimé les réparations à 912€.

    0
  • clauseamg #2 04-02-2019 19:33:25

    salut. vous pouvez envoyer paitre cet expert et en prendre un autre.

    0
  • Caym #3 04-02-2019 20:12:03

    Bonjour

    Merci Clauseamg pour votre réponse, cependant ce n'est pas moi qui choisi l'expert et par ailleurs si je demande une contre expertise soit je prends un expert indépendant mais je ne sais pas si je pourrais faire prendre en charge son intervention (j'en ai déjà contacté un mais cela doit etre à hauteur de 300 € ) soit je laisse l'assurance en choisir un et ils trouveront un accord entre experts d'assurances ...

    0
  • daniel303 #4 05-02-2019 02:28:07

    bonjour-888

    le principe de la contre expertise et de la rémunération des experts est ainsi
    - le 1er expert est mandaté et rémunéré par l'assureur
    - le 2ème l'est par l'assuré qui conteste le rapport du 1er expert
    - si les 2 experts sont toujours en désaccord alors un 3 ème est mandaté et
      sera rémunéré par moitié entre l'assureur et l'assuré

    Citation

    soit je laisse l'assurance en choisir un et ils trouveront un accord entre experts d'assurances ...

    ce sera un collègue de l'expert assurance voir quelqu'un du même cabinet d'experts donc vous vous doutez bien que cette contre expertise sera une véritable farce, une pièce de théâtre et que à quelques euros prêts les montants des réparations ainsi que la valeur du véhicule avant sinistre seront identiques.
    roll   les experts ne vont pas débattre sur la méthode de réparation mais sur les couts de réparation, c'est à dire dans votre cas un échange ou une réparation.

    une réparation intégrale ne veut pas dire des pièces neuves car juridiquement le véhicule doit être remis dans l'état qu'il était avant le sinistre et donc si un collage suffit à cela alors .... vous ne pourrez vous y opposer.

    néanmoins, votre mère doit voir directement avec son assureur car c'est lui qui paye et l'expert est "son salarié" en quelque sorte, ce pour expliquer la situation car à mon avis il est inutile d'investir 300€ de contre expertise pour savoir si un pare choc collé tiendra bien ou pas hmm
    connaissez vous le montant de la vrade (valeur du véhicule estimée par l'expert) ainsi que le montant des réparations? il faut prendre cela en compte car si vous piquez au vif l'expert il serait capable de revoir sa copie et décider que le véhicule serait VEI donc économiquement non réparable.
    il ne faut s'étonner de rien aujourd'hui.

    0
  • Caym #5 05-02-2019 21:45:41

    Bonsoir Daniel303,

    Merci pour votre message.

    Le véhicule est roulant et comporte juste rayures et enfoncements bénins qui n'entravent pas en soi le fonctionnement de la voiture de ma mère. Juste le pare choc ne tient plus correctement, il est décroché ce qui cause notamment le dysfonctionnement du radar de recul. Il ne peut pas être classé épave ou irréparable, les photos le montreraient mais je n'ai pas réussi à les joindre à mon message.

    L'essentiel de ma question est sur l'interprétation de l'état antérieur sinistre :

    Soit on peut considérer qu'avant il avait un pare choc qui était collé donc il faut recoller le pare choc même s'il tient mal et est moins solide car déjà décollé et abîmé il tiendra mal (dixit mon carrossier)

    Soit on considère qu'il tenait bien avant et qu'il faut qu'il retienne bien après sans faire dysfonctionner les radars de recul.

    Qu'est ce qui est essentiel de considérer de son état préalable au sinistre ?
    Le fait qu'il fût collé ou le fait qu'il tenait correctement ?

    0
  • daniel303 #6 05-02-2019 23:48:20

    bonjour-888

    Citation

    Le véhicule est roulant et comporte juste rayures et enfoncements bénins qui n'entravent pas en soi le fonctionnement de la voiture de ma mère. Juste le pare choc ne tient plus correctement, il est décroché ce qui cause notamment le dysfonctionnement du radar de recul. Il ne peut pas être classé épave ou irréparable, les photos le montreraient mais je n'ai pas réussi à les joindre à mon message.

    vous n'avez pas bien compris ce que j'évoquai avec le terme VEI, roulant ou pas même avec uniquement des rayures, si la somme des réparation dépasse la valeur du véhicule = VEI (véhicule économiquement irréparable) =proposition de l'assureur de le mettre à la casse = véhicule avec la CG de bloquée en préfecture donc revente impossible sauf à un pro   roll

    Citation

    u'est ce qui est essentiel de considérer de son état préalable au sinistre ?
    Le fait qu'il fût collé ou le fait qu'il tenait correctement ?

    le fait qu'il tenait parfaitement en étant collé, donc pourquoi ne tiendrait il pas encore cette fois et l'expert pense que oui  tongue

    ps: les capteurs du radar ne recul n'ont rien à faire dans le fait que ce soit collé ou pas vu que le fonctionnement est électrique et de toute façon si rien ne bouge c'est le problème du réparateur qui accepte le travail ... ou pas .
    je pense que vous avez toutes les infos pour décider que faire une fois que l'assureur aura donné sa réponse à ce problème.

    0
  • Caym #7 06-02-2019 00:56:00

    Merci Daniel303 pour votre suivi.

    J'ai bien saisi votre remarque sur le VEI mais il serait bien ridicule de considérer que le véhicule de ma mère est à mettre à la casse, comme je l'ai dit plus haut des véhicules similaires se vendent autour de 7000€, la cote argus doit être en 5 et 6K€. Il va en falloir des pare-choc à 500€ pour arriver au VEI... C'est pour cette raison que je n'ai pas développé.

    Pourquoi le pare choc ne tiendrait pas en cas de recollage ? Eh bien si vous croyez l'expert, moi je crois mon carrossier qui est mon expert et qui me montre les éclats, les cassures du pare choc dus au sinistre qui vont empêcher et une fixation efficiente par collage. L'expert lui même reconnaît qu'il préconise dans son rapport un bricolage et me dit que si je veux une réparation dans les règles de l'art je n'ai qu'à la payer moi même. Il a vu un pare choc collé, il demande un pare choc collé (au moins on sait pourquoi il est expert).

    Donc je m'excuse je crois plutôt mon carrossier dont je connais la qualité du travail et qui ne veut pas perdre ma clientèle en me faisant une réparation au rabais plutôt qu' un commercial déguisé qui se fait appeler expert.

    Pour finir, les capteurs dont je parle se sont décrochés du pare choc et une mauvaise fixation de ce dernier entraînerait son abaissement ou du moins son instabilité qui ferait se déclencher les capteurs à mauvais escient. (c'est le cas depuis l'accident et c'est particulièrement insupportable).

    Cependant vous m'avez aidé à préciser ce qui me dérange dans cette affaire et à développer mon argumentaire. J'ai pris ma décision et l'ai appliquée tout à l'heure en envoyant un courrier au service client de la MAAF ainsi qu'à mon agence locale.

    Je ne mandaterai aucun autre expert, ayant pour plus de 3000 € annuels de contrats à la MAAF je leur ai écrit en explicitant la mesquinerie de l'expert qu'ils ont mandaté et j'ai demandé une majoration de l'indemnité qui permette une réparation de qualité. Si ma requête n'est pas acceptée j'en tirerai les conséquences en partant chez la concurrence puisqu'il n'y a aucun intérêt à être assuré chez un assureur qui, ni ne vous assure correctement, ni ne vous défend lorsque vous êtes victime et faible comme ma mère de 80 ans.

    Même si je n'ai pas gain de cause, au moins j'aurai exprimé ma pensée, et j'en tirerai une petite satisfaction.

    Donc ma nouvelle question c'est : vous me conseillez quoi, Daniel303, comme nouvelle assurance ? tongue

    0
  • daniel303 #8 06-02-2019 02:00:12

    bonjour-888

    Citation

    Donc ma nouvelle question c'est : vous me conseillez quoi, Daniel303, comme nouvelle assurance ?

    aucune en particulier car elles obéissent toutes aux même lois, celles des différents codes comme celui des assurances ou celles du commerce car elles doivent faire du profit.
    jadis les mutuelles avaient bonne presse du fait justement d'un esprit mutualiste mais c'est .parti aux oubliettes, maintenant c'est souvent le prétexte pour vous virer si vous contestez ou êtes un poissard car vous n'êtes pas un bon mutualiste, vous n'êtes pas solidaire.
    bien que les plus chères ne soient pas forcément les meilleures, les moins chères, elles, elles doivent à tout prix être rentable donc forcément vont économiser sur le dos des adhérents en cas de sinistre.
    vous savez certainement que jusqu'à un certain montant c'est votre assureur qui paye vos réparations même si vous n'êtes pas en tort et il ne recevra de l'assureur adverse qu'un forfait d'où la volonté / tentation de ne pas dépasser ce montant en réparation.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous