L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Accident manoeuvre alcool et vitesse

Répondre
  • Eli6FhX412 #1 11-12-2019 09:10:20

    Bonjour,
    Nous avons eu un accident assez violent avec mon conjoints avant hier et j'aimerais avoir votre avis sur la responsabilité de chacun, car mon assurance m'a dit qu'il y avait des chances que nous soyons reconnus responsables au vu de la situation, simplement car nous avions entamé une manœuvre.
    Alors nous étions dans une longue rue à double sens, nous voulions nous garer, alors mon conjoint, après avoir vérifié que personne n'était derrière à enclenché son clignotant et s'est arrêté en vue de faire un créneau. Il a enclenché la marche arrière et s'est retourné au même moment pour commencer sa manœuvre et c'est la que j'ai vu ses yeux, nous nous sommes fait rentrer dedans avec énormément de violence, la voiture a avancer sur 20m, tout en accrochant une voiture qui était garée devant...
    Vu la violence du choc, les pompiers et la police sont venu, et on constater que la personne qui nous a embouti était fortement alcoolisée (1,8g) et en grand excès de vitesse (compteur bloqué à 73 en ville) .
    Il y avait également un feu non loin derrière qu'il a possiblement grillé. Nous avons également de nombreux témoins qui ont constater tout ça auprès des policiers.
    Nous n'avons pas eu de blessures graves et par chance je n'ai pas perdu le bébé que je porte depuis 1 mois, mais les policiers nous ont tout de même proposé de porter plainte.
    D'après ce que les policiers nous ont dit sur place, il n'y avait pas de doutes quant aux responsabilités, il nous ont fait comprendre que ça irait pour nous, mais je vous avoue que vu ce que m'a dit mon assurance j'ai très peur (nous sommes assuré aux tiers en plus) et au final quoiqu'il arrive je me retrouve sans voiture au moins jusqu'au dénouement de cette histoire car elle a mis (mon assureuse) "responsabilité a déterminé" (elle n'a pas encore le compte rendu de la police ni rien, seulement notre déclaration)
    -pouvez vous me donner votre avis sur la situation ? De ce que j'ai lu, celui qui a un accident pendant une manœuvre est toujours responsable, mais il t'y a forcément des cas à part, non ?
    -pouvez vous nous conseiller sur la pertinence de porter plainte ?
    Merci d'avance pour toute votre aide.

    0
  • GLUCK #2 11-12-2019 09:51:16

    Bonjour,
    " De ce que j'ai lu, celui qui a un accident pendant une manœuvre est toujours responsable, mais il t'y a forcément des cas à part, non ?"
    Dans l'absolue celui qui fait une manœuvre quel quelle soit est responsable, mais là adversaire alcoolisé??????
    Au mieux se pourrait être 50/50 va falloir batailler pour ça.
    " Il y avait également un feu non loin derrière qu'il a possiblement grillé."
    Oublie ça ça ne rentre pas en ligne de compte en plus "loin derrière".
    "  "responsabilité a déterminé"
    Et oui elle va tout faire pour te donner des parts de responsabilités,
    Assurance = pas philanthrope.
    A+

    0
  • Eli6FhX412 #3 11-12-2019 10:39:42

    Merci pour votre réponse rapide !
    50% au mieux ? sad
    J'ai oublié quelques éléments :
    -le conducteur a reconnu sa faute auprès des policiers, et a reconnu qu'il ne regardait pas la route
    -il roulait avec un pneu crevé
    -mon conjoint qui conduisait n'a pas été auditionné, seulement moi,et comme je ne conduisais pas je ne suis pas sûre que la marche arrière était enclenchée.
    -C'est moi qui ait fait la déclaration auprès de l'assurance, car la voiture m'appartient mais elle est assurée au nom de mon conjoint
    -l'assureuse m'a demandé si les feux de recul étaient allumés et j'ai dit oui sans réfléchir, est ce que ça pourrait changer quelque chose si il ne l'étaient pas ?
    Merci !

    0
  • eric123 #4 11-12-2019 12:06:10

    Bonjour,

    Il faut essayer de négocier avec celui qui vous a tamponné. Vous ne portez pas plainte s'il vous indemnise totalement.

    C'est arrivé à un collègue de travail. Il est rentré le soir après un pot bien arrosé à son travail. Il a embouti 4 ou 5 voitures en stationnement en perdant le contrôle de son véhicule. Il a pris l'engagement (et a même dû prendre un prêt) pour indemniser toutes ses victimes pour éviter des poursuites lourdes et un passage au tribunal.

    Si l'assurance vous a demandé si le feu de recul était allumé, c'est pour avoir la preuve que la marche arrière était enclenchée et pouvoir vous mettre au moins 50% des torts. S'il ne l'était pas, vous étiez à l'arrêt et pas de tort.

    0
  • idiot gene #5 12-12-2019 04:07:11

    Bonjour,

    si j'ai bien compris vous n'avez pas rempli de constat amiable avec l'adversaire?
    Vous avez fait seulement une déclaration de sinistre à votre agence. Avez-vous une copie écrite de ce que vous avez signé ou de ce qu'elle a pris note?

    Il vaudrait mieux, effectivement, remplir un constat amiable avec l'adversaire (c'est son intére^t s'il ne veut pas que vous portiez plainte pour mise en danger de la vie d'autrui car, vu les circonstances aggravantes (alcool) il pourrait perdre plus que son permis.

    Si vous faites un constat, ne cochez aucune autre case que "était à l'arrêt sur une même file", pas de "prenait un parking etc". Dans les circonstances, ne mettez que "à l'arrêt pour laisser descendre un piéton".
    Évidemment tout ceci si l'employée sournoise n'a pas écrit vos déclarations trop honnêtes.
    L'adversaire n'a qu'à cocher la case" heurtait à l'arrière le véhicule qui le précédait sur la même file", c'est tout ce qui compte pour vous.

    Si elle vous a dit qu'ils attendraient le rapport de la police, cela peut prendre des mois pour être indemnisé alors qu'ils doivent vous faire une offre dans les deux mois et déterminer votre responsabilité.
    Vous pourrez refuser cette offre en saisissant votre assistance juridique en déclarant bien que vous comptez vous portez partie civile contre l'adversaire .

    Lisez ce dossier pour bien comprendre que votre assurance n'est pas votre amie du tout et qu'il va falloir vous battre d'abord contre elle.
    L'ivrogne, la justice s'en occupera peut-être mais vous n'en saurez rien...sauf si vous vous portez partie civile contre lui, l'intérêt étant de récupérer un peu d'argent pour combler ce que l'assurance ne couvrira pas (vous n'avez pas parlez de la valeur "argus" de votre voiture...sachez que leur expert vous proposera de toute façon moins). Et aussi d'essayer d'enfoncer dans le crâne d'un alcoolique qu'il serait temps qu'il se soigne avant d'aller en prison pour homicide.

    Bon courage.

    0
  • Eli6FhX412 #6 12-12-2019 09:44:19

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos réponses.
    En effet nous n'avons pas fait de constat amiable, et les déclarations quant aux feux de recul allumés étaient des réponses à ses question par mail, MAIS elle s'adressait à moi qui suis simple passagère et assurée secondaire, donc j'ai pu revenir sur ces déclarations en disant que je m'étais trompée et que mes déclarations n'engageaient de toute manière que moi, qu'il fallait qu'elle demande directement au concerné principal.
    Ça a eu l'air de l'embêter un peu mais elle n'a rien trouvé à y redire...
    Elle m'a dit qu'elle avait reçu le compte rendu de police mais qu'il était trop vague pour établir les responsabilités, qu'elle attendait donc des informations complémentaires de la part du brigadier..
    Aussi, quant au constat à l'amiable, pouvons nous réellement mettre seulement  "à l'arrêt pour laisser descendre un piéton" alors que dans la déclaration circonstanciée on a mis que "nous étions en train de commencer un creneau"
    (très mauvaise formulation, je le conçois maintenant !! Mais au moins ça reste vague)

    0
  • Eli6FhX412 #7 12-12-2019 09:56:10

    En ce qui concerne la valeur argus, environ 7000e il me semble, pas de quoi me racheter un véhicule équivalent...
    Mais d'ailleurs ils ne doivent pas dédommager justement à la valeur d'un véhicule équivalent ?

    0
  1. 1