L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Véhicules électriques : les intentions d'achat stagnent

Répondre
  • La Rédaction #1 20-09-2019 08:10:00

    Si les constructeurs automobiles mènent la révolution électrique à pas de charge, les résultats du 3ème Baromètre Energie de L'argus montrent que les acheteurs ne sont pas encore prêts à sauter le pas.  En cause : l'autonomie, la recharge et le prix.

    Lire la suite : Véhicules électriques ...
    0
  • daniel.lecourt782 #2 21-09-2019 10:29:48

    Stoppons le bonus écologique et la prime à la conversion, et le nombre de véhicule vendu réduira encore. Ce qui obligera les constructeurs à revoir leur marge à la baisse.
    Les contribuables n’ont pas à supporter ces coûts.

    0
  • amicaljm #3 22-09-2019 00:39:15

    " 51% estime" ; " la nouvelle génération de véhicules électriques affichent" ...
    Les journalistes de l'argus feraient bien d'apprendre l'orthographe

    0
  • GLUCK #4 22-09-2019 09:35:16

    BONJOUR,
    Un petit mot oublié par beaucoup de gens (et surtout par tous les journaleux)!!!!!

    Citation de daniel.lecourt782

    (1) Stoppons le bonus écologique et la prime à la conversion, et le nombre de véhicule vendu réduira encore. (2) Ce qui obligera les constructeurs à revoir leur marge à la baisse.
    Les contribuables n’ont pas à supporter ces coûts.

    (1) Effectivement vu comme ça ceux qui ont de petits revenus ne pourront plus acheter de voiture, .
    (2) Il y a un cout à la fabrication plus ils en vendront plus la baisse sera possible c'est mathématique!!!!, un raccourcis trop simpliste contre les fabriquant.
    A cette allure puisqu'ils veulent supprimer la vente des véhicules utilisant les matières fossile en 2040  on va voir ressortir les chevaux , revenir au temps des calèche.
    Un bon de 500 ans en arrière.
    Manger et ce loger deviendra hors de prix et ne parlons pas du travail comment feront 'il pour travailler à plus de 50 km de chez eux!!!!!!!!!!!!
    Rouler en voiture électrique sera pour ceux qui en auront les moyens.
    Par contre il y aura du boulot et des maladies (nouvelles)  pour ceux qui feront du recyclage de matériaux hautement toxique se trouvant dans les batteries et autres cellules solaires.
    Comment vas ton faire pour faire ne serait ce que des pneus ou alors va falloir faire des roues en bois, augmenter le déforestation.
    Revoir aussi l'habillement qui utilise les matières synthétiques. 
    A+

    0
  • chromax #5 01-10-2019 09:58:25

    Apres 4 ans d'usage en ZOE l'autonomie de plus de 100 km  est réduit à 80 km, par temps normal, pas question de parler de température négative, de roulage de nuit, ...
    Les charges ou plutôt les recharges sont lente, en mode accéléré c'est la durée de vie des batteries qui trinque. Bref dans 6 ans quelle sera l’état, et surtout l'autonomie de ma ZOE.
    S'il faut changer la batterie , elle aura été fabriqué quand ? car les évolutions et modifications sont légions, la chimie, permet elle de laisser une batterie des années sans être utilisé? Et Gérer la diversité n'est pas le fort du constructeur.
    L'avenir de l’électrique reste un vrai mystère, une grosse autonomie équivaut à déplacer une remorque pour rien au quotidien en déplacent une grosse masse pour par grand chose, .. si la tranquillité d'avoir une autonomie moyenne. Mais une grosse batterie, c'est chère, cela immobilise des matériaux rares et coûteux... c'est lourd et encombrant,
    Un rapport de l'ADEM disait que rien que pour ça fabrication les émissions générées était équivalente à un thermique ayant déjà parcourus entre 50000 et 60000 km
    bref L’électrique-gate nous pends au nez

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous