L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Quelle est la vraie durée de vie des batteries de Tesla ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • La Rédaction #1 12-06-2020 13:20:00

    D'après les chiffres officiels de Tesla, les batteries de ses autos ne perdraient que 10 % de leurs performances après plus de 300 000 km. De quoi battre tous les modèles thermiques au registre de la fiabilité à long terme ?

    Lire la suite : Quelle est vraie ...
    0
  • VotrePseudo #2 12-06-2020 15:44:24

    Comme quoi c'est possible des batteries à la vie longue. Bravo. Reste à trouver les matériaux (pour les batteries) et à construire des centrales électriques pour généraliser l'usage la voiture électrique. Elon Musk a un plan?

    0
  • chuchede986 #3 13-06-2020 18:27:10

    Votre essai de la TM3 Std+ : consommation autoroute 21,8 kWh/100 km pour une batterie de 50 kWh (utile).
    Pour faire 321 800 km, il faut donc puiser 70 152 kWh dans la batterie.
    70 152 / 50 = 1 403 cycles.

    Votre essai de la TM3 LR : consommation autoroute 19,8 kWh/100 km pour une batterie de 71 kWh (utile).
    Pour faire 321 800 km, il faut donc puiser 63 716 kWh dans la batterie.
    63 716 / 71 = 897 cycles.

    Grosse différence.

    De plus, si une recharge de 0 à 100 % consomme effectivement un cycle, une recharge de 20 à 80 % consomme 0,25 cycles. Donc si la batterie est donnée pour 1000 cycles (pour descendre sous 70 % de capacité), un traitement 20 à 80 %, même en recharge rapide, lui permet de faire plus de "4000 cycles".

    4000 cycles avec une batterie de 50 kWh c'est 200 000 kWh et donc avec une consommation de 21,8 kWh/100 km, c'est 917 431 km. 321 800 km représentant 35 % de 917 431 km, à ce kilométrage on est bien à 10 % de perte.

    4000 cycles avec une batterie de 71 kWh c'est 284 000 kWh et donc avec une consommation de 19,8 kWh/100 km, c'est 1 434 343 km. 321 800 km représentant 22 % de 1 434 343 km, à ce kilométrage on est bien à moins 10 % de perte.

    Il n'y a rien de miraculeux là dedans, plus la batterie est grosse, plus elle peut accepter des intensités de charge et décharge importantes et plus elle va faire de kilomètres.
    Mais plus la batterie est grosse plus la voiture est lourde et plus elle pollue par abrasion (émission de particules) et plus il faut émettre de CO2 pour la fabriquer.

    1
  • RPR33 #4 13-06-2020 22:16:53

    7000€ une batterie de tesla 3 ??? Il faut pas le croire

    Toyota lexus facturent entre 2000€ et 3.500€ le remplacement d'une batterie de 1.5 a 2kw

    Volkswagen facture 8000€ une batterie de moins de 10kW monté sur les GTE

    Et tesla ne facture que 7000€ une batterie de 50 a 70kW????

    0
  • herve.layec498 #5 14-06-2020 00:13:53

    Un français moyen fait 10.000 kms par et feraile sa voiture au bout de 15 ans ... et pourtant un moteur thermique peut faire facilement 300.000 kms ... chercher l'erreur 
    L'erreur : une voiture est ferraillée pour des tas de raisons par exemple manque d'éléments de sécurité, réparation  couteuse de certains éléments (Freins, direction, ...) non lié au moteur mais économiquement non pertinent, système multimédia obsolète, système de sécurité  (airbags, maintien dans la voie, ...) obsolète, etc... etc...
    Donc pour les VEs ça sera exactement pareil ... ils seront ferraillés bien avant  300.000 ksm car l'utilisateur lambda fait en moyenne 10000 kms/an
    Bref cette étude n'a aucun sens économique ... c'est juste de la pub pour le VE qui conserve ses tares indélébiles : prix, autonomie ridicule, temps de charge insupportable sur longs trajets, souvent impossibilité de roue de secours, coffre souvent réduit, souvent pas de possibilité d'attelage ... bref  UN VE ce n'est pas une automobile mais un concurrent du ticket de métro pour faire des ronds en ville

    1
  • Arnage #6 14-06-2020 07:46:05

    Je pense que la voiture électrique reste aujourd'hui une voiture jetable, au même titre qu'un lave-linge. La technologie n'est pas prête  et cela même si Tesla a de l'avance. Je ne pense pas qu'une Voiture électrique peut durer 15 ans comme une voiture thermique car il faut être très rigoureux sur les cycles de décharge - recharge. De plus j'attends de voir une vrai facture payer en France par un client (si il est motivé) pour changer une batterie de tesla 3, car à 7000$ ça m'étonne, quand on sait que sur une la vw e-golf elle coûte 29000€ et sur le Audi e-tron 49000€... non posé  bien sur..;)

    2
  • Hobbes #7 14-06-2020 09:11:06

    VE: véhicule jetable ? N'importe quoi ! En voilà un qui n'a jamais roulé en électrique et qui ferme les yeux sur les tares des véhicules thermiques !
    Moi j'ai roulé à l'essence, au diesel et aujourd'hui en électrique.
    Thermiques: on en parle des révisions hors de prix ? des problèmes de vannes egr à 40000km? des gros soucis de fuites au niveau des injecteurs après 100000km? des pb de turbo ? des durites qui pètent occasionnant une surchauffe moteur avec chargement joint de culasse et culasse ? perso j'ai gardé des véhicules pendant 11 ans max et 160000km.Pour aller au delà il faut rajouter sans cesse des frais pour réparer / changer des pièces sur des véhicules qui ne valent même plus le coup d'être réparés.
    En électrique, des révisions à moins de 100€, un coût à l'usage ridicule, une fiabilité des moteurs sana pareille (on parle de minimum 1 million de km), des batteries qui tiennent bien plus que prévues et qui sont annoncées des 2021 pour des longévités de 1,6 millions de km (cf tesla, volta,...) et surtout ne plus aller à la pompe tous les mois (280-300€/mois de diesel) ce qui m'a permis de les mettre plutôt dans l'achat du ve.
    Mon expérience ? 48000km en 1an et demi en pur électrique à faire des parcours autoroutiers/route sans perte d'autonomie !
    Revenir à l'essence ? NON

    2
  • bruevr #8 14-06-2020 10:06:16

    Les chiffres donnés par Tesla sont fait pour rassurer les acheteurs.
    Ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied et annoncer une perte réelle bien plus importante.
    Un test indépendant avec un cycle de recharge rapide systématique, donnerai des résultats bien moins optimistes.
    Les batteries avec leur coût, leurs problèmes de recharge, etc.., sont un maillon plus que faible des véhicules électriques.
    Lors des vacances des files d’attente sur les stations d’autoroute sont déjà nombreuses. Alors pour les recharges électriques cela sera la foire d’empoigne. Un Paris-Marseille combien d’arrêt pour recharger ? Combien de temps à attendre ?
    Il faut m’expliquer comment pourront se faire les recharges en milieu urbain dense, avec ces parkings aériens ou sont garés des centaines, voire des milliers, de véhicules.  Cela relève de l’utopie…
    Réfléchir avant d’agir est plus qu’une nécessité. Cela n’est pas dans la culture des décideurs.

    1
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous