L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Pollution : le diesel interdit à Paris et sa métropole d'ici à 2020 ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  • La Rédaction #1 21-06-2016 09:18:00

    La maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaiterait accélérer la mise en place des mesures de restrictions de circulation des véhicules diesels dans Paris et les élargir à toute la nouvelle métropole du Grand Paris. Objectif annoncé : éradiquer le diesel dans cette zone à partir de 2020.

    Lire la suite
    0
  • brunodu13342 #2 23-06-2016 15:47:24

    Et si on parlait de la consommation et des rejets polluants réels d'un diesel, même Euro 6?
    Plus grave encore, si on parlait des rejets réels de NOx, hors protocole de mesure, pour la majorité des diesels Euro 6, qui ne disposent pas du SCR (réduction catalytique sélective, plus efficace mais plus chère)? dès lors que l'échappement est froid (hiver, utilisation en ville...) ou au contraire supérieur à 230°C (sur autoroute, en plein effort, ...) là où pourtant les rejets sont les plus importants?
    Doit-on alors vraiment s'offusquer de ce durcissmement anti-diesel, quand on apprend que les particules fines causeraient 48.000 décès par an en France?

    0
  • cqfd2007-xx706 #3 23-06-2016 16:39:05

    Et si on parlait des émissions particules fines des moteurs essence à injection directe que le malus essence à mis au premier rang des ventes des véhicules essence maintenant ?... quand une mesure prise sans réflexion par des politiques incapables amène une technique encore pire que la précédente....

    0
  • Anonyme #4 23-06-2016 18:03:04

    Si ça continue on va aussi tester nos flatulences et on se retrouvera avec une vignette accrochée au pantalon  !!!!

    0
  • Paikan66 #5 23-06-2016 18:05:55

    Quelle naïveté vous faites .. il suffit de sortir une étude et voila les solutions qui se profilent ... mais c'est vrai que l'essence ne pollue pas, le benzène, il faut le respirer plein poumon ... C'est juste que le parc automobile français +/-65% desiel, donc gros portefeuille sur lequel on peut taper. C'est aussi simple que ça.
    Le tabac, la drogue, tous les produits toxiques et n'oublions pas  l'alcool ... ça ne tue pas plus de 45000 personnes par an....

    0
  • herve.layec875 #6 23-06-2016 19:04:05

    Une lecture de ce rapport de l'INPES indique que les 48.000 morts sont dus pour beaucoup aux PM2.5 dont les causes sont multiples : transports, secteur résidentiel, secteur industrie, agriculture, etc...  et pas uniquement le diesel.
    Depuis 2011, les Diesel EURO5 n'émettent plus de PM2.5 au contraire des véhicules essence. On apprend d'ailleurs ce même jour que VAG et MB vont introduire sur les motorisations ESSENCE des fltres à particules  obligatoires sur les diesel depuis 2011... curieux non pour des véhicules présentés comme non polluants  qui ont le droit à la vignette Critair de niveau 1 !!!
    D'ailleurs l'ADAC publie pour chaque voiture qui lui passe dans les mains une analyse de la pollution (HC, CO, PM, PN, NOx) en circulation réelle et c'est particulièrement édifiant :  les véhicules essence ont globalement des notes bien pires que les diesel :
    - 208 et 308 BlueHDI meilleure note possible 50/50
    - Hybrique Toyota Yaris et nouvelle Prius : 49/50
    - Kadjar TCE130 36/50 versus 45/50 pour le DCI130 équivalent ... eh oui : les particules et le CO d'un moteur à injection directe
    - Twingo TCE90 33/50 versus 42/50 pour l'Espace DCI160 pourtant fort émetteur de NOx
    - 308 BlueHdi120 50/50 versus 44/50 pour son équivalent Puretech130
    Bon en France, personne ne VEUT mesurer les particules, les HC, le CO émis par les motorisations essence... c'est évidemment plus facile pour décréter que la pollution c'est le diesel.

    Le politiques devraient méditer le Locomotion Act Britannique qui à la fin du XIX° siècle a planté l'industrie automobile britannique pendant 40 ans ... cette hostilité anti-diesel injustifiée risque va faire la même chose en France ...  pour le plus grand bénéfice du chômage.

    La STUPITUDE est sur marche rapide. 

    0
  • lechat.c394 #7 23-06-2016 23:51:23

    Et si on expliquait clairement d'où viennent les fameuses particules fines...Des plaquettes de frein, des embrayages, des pneus qui les soulèvent des routes, des trains, des centrales à charbon Allemandes, des cimenteries et d'autres industries...et une petite proportion en fait de la combustion du diesel sur les très vieux véhicules.
    Tant qu'à faire pour nous protéger, nos élus donneurs de leçons devraient empêcher de circuler tout ce qui a des pneus, des freins et des embrayages quel que soit le mode de propulsion et demander à nos voisins de produire de l'électricité avec autre chose smile

    0
  • jeremie.paquelet562 #8 20-09-2016 21:43:22

    Je roule au quotidien avec une 205 essence de 1988. Certes, à la sortie du pot d'échappement elle pollue plus qu'une voiture de même gamme de 2016.
    Mais est-ce qu'on pense aussi à l'énergie grise ? Ma 205 roule depuis 28 ans, alors que d'autres voitures plus récentes sont remplacées et ferraillées au bout de seulement 10 ans parce que plus assez fiables, trop couteuses à l'entretien. Elles engendrent ainsi de nouvelles production et dons de nouvelles pollutions.
    Sans parler des ménages les plus modestes qui ne peuvent s'offrir de voitures récentes.
    L'industrie pollue deux fois plus que l'automobile, mais évidemment, chantage à l'emploi oblige, on n'y touche pas.
    Bref comme d'habitude, la voiture reste la vache à lait de l'état.
    Et bien moi je continuerai de rouler dans mes voitures hors d'âges, qui polluent, fument, font du bruit, se trainent mais qui ne passent pas leur vie au garage et qui continueront encore de rouler dans 50 ans, quand toutes ses casseroles d'Euro6 et compagnie auront depuis longtemps été réduite à l'état de boites de ravioli.

    1
  1. 1
  2. 2
  3. 3
Écrivez votre message ci-dessous