L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai Hyundai Kona EV : Paris-Deauville en voiture électrique

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • Julien SARBORARIA- #1 08-11-2018 17:15:00

    Avec sa batterie de 64 kWh et une autonomie avoisinant les 500 km, le Hyundai Kona Electric dispose d'un confortable rayon d'action. Suffisant pour s'autoriser une petite virée au bord de la mer ? C'est ce que nous avons voulu vérifier en effectuant le trajet Paris-Deauville par l'autoroute.

    Lire la suite
    0
  • Philippe LEGRAND #2 08-11-2018 20:33:21

    Bonjour, votre article est très intéressant mais malheureusement il démontre que l'infrastructure est inexistante pour recharger rapidement et le surcoût de 10.000€ pour rouler en tout électrique n'est économiquement pas raisonnable et accessible à tous.
    Le gouvernement devrait vous lire ou rouler en tout électrique avant de nous taxer.

    0
  • Liber38 #3 08-11-2018 23:40:24

    Sur le site charge map, je viens de compter 8 stations charge rapide 50 kW entre Paris et Deauville (sans compter ces 2 villes).
    Pour un trajet de 200 km, ce n'est déjà pas mal.
    Maintenant si vous avez trouvé zéro station, on peut se poser des questions.

    Le souci rencontré dans les essais de voiture électrique, c'est qu'ils sont souvent réalisés par des personnes sans expérience. Ils vous transcrivent leur "première expérience électrique" qui n'a rien à voir avec celle qu'ils auraient au bout de 15 jours d'utilisation.

    Typiquement sur une borne 50 kW en roulant à 120 km/h, vous récupérez 250 km d'autonomie en 45 min. Rien à voir avec 9 h.

    3
  • Pierre qui roule #4 08-11-2018 23:52:39

    Je ne doute pas que ce type de voiture doit être très agréable à conduire et présente l'avantage de ne pas polluer (on peut quand mm discuter de la production d'électricité et ses conséquences à long termes sur l'environnement) mais dire que ça revient moins cher, comme on l'entend souvent en ce moment, serait vrai sur le long terme et encore avec la durée de vie des batteries c'est pas sûr.
    Si je comprends bien, elle revient à environ 9€ (64 kwh->9,5€ environ, j'arrondi au dessous) pour 400 km. En prenant la fiche constructeur et en arrondissant tout au dessus on arrive à environ 49 € pour 400 km pour le moteur thermique soit environ 40 € de + pour le moteur thermique par tranche de 400 km (on doit être plutôt proche des 35-36 euros en roulant avec de lE10) ou encore 10€ par tranche de 100 km. Pour arriver à 10 000 €, il faut donc faire 100 000 km avant de rentabiliser le modèle électrique. Il parait qu'il y a moins de frais et de pannes sur un modèle électrique donc ça fait peut-être environ 80000 km. Pour quelqu'un qui roule assez peu, il lui faudra environ 8 ans pour la rentabiliser, sauf qu'on doit arriver sur la fin de vie des batteries.
    Il faut encore que les tarifs baissent et que les procédures de charges s'améliorent si on veut que tout le monde passe en électrique, pour l'instant ça reste très cher.

    1
  • Blueman #5 09-11-2018 00:02:23

    Hyundai distribue a ses clients une carte qui permet d’acceder et de payer (si recharge payante) a toutes les bornes en France y compris rapides. J’ai une Ioniq et je l’ai eue. C’est un Kiwhi Pass d’Easytrip

    1
  • om17 #6 09-11-2018 09:24:01

    Pierre l'électrique t'intrigue, mais tu restes septique quand à sa rentabilité, voici mon expérience.
    En août 2015, mon vieux diésel avait 450 000 km et me coûtait une fortune. Je prend la décision de changer pour une voiture neuve. Devis pour une golf 23000 euros, je me tente Nissan par curiosité pour une Leaf. Surprise, la voiture aides déduites me coûte 25000 euros. Les aides proviennent des inconditionnels du thermique qui sont de généreux donateurs pour nous acquéreur d'électrique, pour ma part elles représentaient 10000 euros. Après une semaine d'essai, je décide donc d'acheter la leaf. J'ai une petite autonomie, mais ma deuxième voiture, utilisée par mon épouse, est une thermique, et au besoin on échange. Autre surprise, l'utilisation de l'électrique coûte 5 fois moins cher qu'une thermique, et je décide donc de l'utiliser à son maximum, elle avale 30000 km par an… Avec une thermique le coût d'utilisation (carburant + entretien) m'aurait coûté 300 euros par mois, avec l'électrique je suis à 60 euros. Bilan après 3 ans, si j'avais acheté la golf, j'aurais dépensé 9000 euros de plus. Aujourd'hui je change ma leaf pour une autre électrique avec une autonomie beaucoup plus importante, ce qui va me permettre de diminuer encore les km fait par ma thermique et donc d'être encore plus rentable. Pour ceux qui dirait il ne parle pas de la location de batterie, à 25000 euros la batterie est incluse, si on prend la location de batterie le prix de la voiture est alors de 18000 euros. Voilà, ca c'est du réel ...

    1
  • marcschlei68 #7 09-11-2018 09:56:39

    pourquoi n'avez vous pas préciser qu'il y a un beau malus de plus de 2773eu pour la version de 177ch ce qui fait non pas une différence de 10000eu, mais 7227eu qui sont largement amorti en 60000km... ensuite les cartes et les applications comme tout bon propriétaire de VE ils les a avant de partir... oui certaines bornes déconnent mais en les coupants au BP URGENCE et en les ré enclenchant la charge démarre à nouveau... rien de méchant pour la plupart du temps...

    2
  • Dubois80132 #8 09-11-2018 11:45:57

    Encore  un journaliste anti électrique!!!

    La recharge à 7 kW sur une borne de 22 kW est normale, car c'est 22 kW en triphasé et la Kona n'accepte que du monophasé ce qui explique la recharge à 7. Le câble n'y est pour rien.

    Pour recharger plus vite, il pouvait, en allant rejoindre la A13 s'arrêter à Pont l’évêque, à 15 km de Deauville où il aurait eu une borne de 50 kW, il y avait également 15 km plus loin, sur la A13 une autre borne de 50 KW.

    1
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous