L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai Citroën C3 (2020) : notre avis sur la C3 restylée

Répondre
  • Bertrand Bellois #1 11-09-2020 14:23:00

    Pétillante citadine qui connait le succès depuis 2016, la Citroën C3 aborde la seconde partie de sa carrière sans réel bonus tant le restylage dont elle vient de bénéficier apporte peu de nouveautés. Heureusement, elle reste agréable à conduire et bien équipée.

    Lire la suite : Essai Citroën C3 ...
    0
  • Lephilosophe #2 13-09-2020 11:10:15

    A chacun ses objectifs. A vouloir suivre la concurrence sur son terrain, on crée des clônes qui ne se distinguent que par le logo et un effet de style si c'est encore possible. Cette C3 conserve ses atouts en capitalisant sur ses acquis, et se distingue discrètement. Question tarifs et sophistication, elle se maintient dans le raisonnable. Considérons aussi que PSA couvre maintenant 5 marques qui doivent avoir chacune une spécificité, surtout pour les modèles concurrents, et que les ventes sont globalement à la baisse, notamment au niveau de la rentabilité.

    0
  • Darkargos #3 14-09-2020 05:58:14

    Comme Vincent Cobé a annoncé que la prochaine génération de C3 sera dérivée de la version low cost actuellement développée en Inde dans son interview à L'Argus en mai (nom de code SC21),il ne fallait pas habituer le client à trop de débauches technologiques ou d'écrans tactiles dernier cri. On changera le design certes mais la plateforme sera completement larguée par rapport à la concurrence qui elle investit dans de nouvelles plateformes et respecte sa clientèle européenne. D'ailleurs Marianne a publié un article très intéressant il y a une semaine révélant que ces futurs Citroën indiennes ne seraient même pas développés par des ingénieurs indiens "PSA" mais externalisés à des boîtes d'ingénierie extérieures. On se demande ce qu'il reste de français et de PSA dans ces voitures, fabriquées également à l'étranger. Dumping social à tous les niveaux sous l'ère de Carlos Tavares, de l'ouvrier tchèque de Trnava ou marocain à Kenitra,  à l'ingénieur indien prestataire externe, et bientôt dumping fiscal avec le siège social du futur Stellantis aux Pays Bas.

    0
  • VotrePseudo #4 16-09-2020 11:41:23

    Darkargos, bonne analyse. Quand on pense au passé innovant de Citroën, ça fait pitié de voir ça.
    Les châssis confortables et tenant le pavé remplacés par une camelote à pas cher?

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous