L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Carlos Ghosn : les réactions après son face à la presse

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • jperou058 #1 09-01-2020 11:57:00

    Une salve de critiques a déferlé après l'ahurissante conférence de presse de l'ex-patron de Renault et de Nissan, qui a fui le Japon. De la ministre de la Justice japonaise aux dirigeants de Nissan en passant par Marine Le Pen, tour d'horizon des déclarations.

    Lire la suite : Carlos Ghosn ...
    0
  • jperou058 #2 09-01-2020 11:57:00

    Une salve de critiques a déferlé après l'ahurissante conférence de presse de l'ex-patron de Renault et de Nissan, qui a fui le Japon. De la ministre de la Justice japonaise aux dirigeants de Nissan en passant par Marine Le Pen, tour d'horizon des déclarations.

    0
  • leduc81 #3 09-01-2020 18:59:26

    Carlos Ghosn : homme aux 4 passeports dont 2 français, issu de l'oligarchie financière, fait son show international, alors qu'il a été inculpé de fraude par les tribunaux japonais. Soupçonné d’avoir tenté de faire couvrir par Nissan des pertes sur des investissements personnels en 2008. Fin mars, Renault signale à la justice plusieurs millions d’euros de paiements suspects, via la société distribuant les véhicules du groupe à Oman.
    Le 4 avril 2019, Carlos Ghosn est de nouveau arrêté, accusé d’avoir utilisé 5 millions de dollars pour son bénéfice personnel. Le 22, il est de nouveau inculpé, pour abus de confiance aggravé. Le 25, il est libéré sous caution, toujours sous strictes conditions et avec l’interdiction de quitter le Japon. Le 4 juin, les résultats d’un audit interne mené par Renault et Nissan au sein de leur filiale néerlandaise RNBV révèlent 11 millions d’euros de dépenses suspectes engagées par Carlos Ghosn. Actuellement, mandat d'arrêt international et plainte du Liban... Un vrai enfant de choeur !

    8
  • Alain 65 #5 09-01-2020 21:44:49

    Nous devons rester neutre sur cette affaire. Nous ne connaissons pas le dossier, nous ne connaissons pas les preuves apportées par la justice japonaise, nous ne connaissons en réalité que ce qu'a annoncé, écrit et dit les médias. Rien d'officiel.
    Alors, pour l'instant, il est innocent de tout jusqu'à preuve du contraire.
    Par contre, c'est un homme qui a développé RENAULT, qui a sauvé NISSAN, a racheté DACIA, MITSUBISHI, etc., etc., .... pour devenir le numéro 1 Mondial. RENAULT est le premier actionnaire majoritaire de NISSAN et du groupe asiatique. Rien que ça ! ! !
    Alors respectons l'homme tant qu'il est innocent, ne partons pas si vite en besogne en ne connaissant rien et en affirmant des "on dit".
    MERCI.

    3
  • makeTheAirCleanAgain #6 10-01-2020 13:31:42

    Il faudrait mieux présenter l'article . Il y a en fait plusieurs aspects qui ne doivent pas être mélangés car ils sont tous très différents .
    Premièrement :
    le fond de l'affaire, qui doit rester l'essentiel, donc les différentes accusations de malversations faites par la justice japonaise qui lui ont valu ces mois de prison au pays du soleil levant. Carlos Ghosn a affirmé clairement qu'il a été incarcéré, dès le départ, pour des rémunérations qu'il n'a jamais touchées, et même que ces rémunérations n’étaient pas encore décidées et validées par le conseil d'administration responsable des décisions sur ce plan. Je veux bien que Carlos Ghosn déforme la réalité, mais sur ce point , il a été si clair, je doute vraiment qu'il puisse mentir de manière si flagrante. En réalité, c'est vrai ou faux . Soit il n'a jamais touché ces sommes et celles ci n'ont même jamais été validées , soit il les a touchées et elles ont été validées. Dans le premier cas il a raison, dans le deuxième cas, c'est, peut être, si c'est illégal au sens du droit japonais, la justice nippone qui a raison. Sur ce point, il serait quand même intéressant qu'un journaliste fasse , pour lui et pour tous ces collègues copieurs-colleurs, un travail de journaliste : investiguer pour faire la part des choses. Ça doit être d'autant plus simple que Carlos Ghosn dit qu'il mettait à disposition des documents via ses avocats pour les journalistes. A eux, les journalistes, de bosser sérieusement avec des éléments concrets. A ma connaissance, aucun article d'analyse et d'investigation n'est paru à ce jour. Et c'est aussi vrai pour tout les autres points d'accusation , les 4 , que le procureur japonais fait peser sur lui.
    Deuxièmement :
    Les conditions de vie , donc de détention et de rétention qu'il a vécu au japon. Ce sont des points essentiels, car il fait peu de doute que si la vie quotidienne qu lui était imposée avait été moins ascétique, il n'aurait surement pas pris le risque de devenir fugitif. Donc là aussi, un peu de travail de recherche , qui a d'ailleurs été fait, certains articles parus ayant évoqué clairement les conditions de (sur)vie extrêmement rudes, physiquement et plus surement psychologiquement, que le système pénitentiaire et le procureur a imposé à Carlos Ghosn. Là aussi, jamais il n'aurait eu de conditions si rudes pour de tels motifs d’enquêtes (il n'est pas soupçonné d'avoir assassiné ou violé quiconque, il s'agit de soupçon de détournement d'argent et pas même à des fins personnelles, rappelons le clairement) en France et dans de nombreux pays développés et démocratiques du monde.
    Troisièmement :
    l'aspect acceptable ou non qu'il communique à la presse , en étant fugitif. Chacun se fait son idée. D'un coté, c'est courageux, de l'autre, c'est peut être trop tôt. Mais , on sent que son avenir libre n'est pas du tout garanti, même au Liban, et qu'il voulait vite parler avant d'y être interdit. Donc sa fuite au liban est surtout motivée par la possibilité d'y etre mieux traité , dans ses conditions de vie quotidiennes, le point deux, qu'au japon. C'est certainement vrai, vu les descriptions effrayantes des règles imposées aux prévenus la bas.
    Quatrièmement :
    le fait que oui ou non , les conditions de vie appliquées à des innocents au japon soient acceptables au sens des droits de l'homme. La aussi , il faut se documenter, mais si les nombreux articles à ce propos, et si 99% des inculpés sont condamnés comme l'affirme Carlos Ghosn, il est alors certain que l’équilibre défense / accusation n'est pas respecté. C'est absolument impossible d'avoir de telles statistiques de condamnations vu le nombre de décisions , sans que les procès ne soient inéquitables et non justes. Impossible. Donc le fonctionnement sur ces deux points, d'une part condition de vie, et d'autre part, application du droit japonais, ne respectent probablement pas les droits fondamentaux de l'homme.
    Cinquièmement :
    les réactions : sur ce point, c'est sans intérêt, il n'y a aucune information intéressante. On est plus au niveau de tweeter.  Aucun élément concret apporté par le ministère de la justice japonais, pas plus que par le procureur, pas plus que par les dirigeants de Nissan nommément mis en cause. Rien. Soit ils sont embarrassés et se cachent derrière le statut de fugitif pour ne pas s'expliquer sur le fond, soit ils se moquent du monde.
    Marine Le Pen quant a elle fait du LePen : elle ne sait pas ce que le gouvernement et l’état ont fait ou non . Et elle affirme péremptoirement des choses certainement fausses. Classique dans un partie extrémiste. Du bruit médiatique sur la forme et des mensonges sur le fond.

    2
  • JeaYz97184 #7 10-01-2020 14:33:24

    C'est vrai au Japon il n'y a pas de cellule VIP.... comme en France. Tout prisonnier est "logé" à la même enseigne.
    Par contre il y a moitié moins de prisonniers qu'en France... bizarre.

    2
  • Arthur1973 #8 11-01-2020 07:51:15

    Voilà à qui l'on confie le destin des fleurons de l'industrie. Des escrocs. Des truands. Des hors-la-loi.
    Ce type là se croit tout permi sous prétexte qu'il est plein de fric.
    D'autre comme Mme Le Pen le défende pour la seule raison qu'il est français !
    Le Japon est un des derniers pays où reste quelque scrupule et où le respect des autres n'est pas devenu un vain mot. Le rabaisser de la sorte est une véritable honte.
    Pour beaucoup de français, c'est le bon blanc contre les méchants jaunes !
    Il a fait de Renault un groupe puissant et alors ? Est-ce un dieu pour autant ? Et au prix de quels sacrifice pour les autres !!!
    Les japonais n'auraient jamais dû se fourvoyer avec la vermine occidentale. Car ça c'est un véritable déshonneur.

    1
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous