L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Un Youngtimer, c'est quoi ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • pierrev2v #9 23-12-2015 16:49:00

    BONJOUR ,il y a peu je suis tombé sur un article sur Yahoo ,je vous le retranscrit

    Citation

    . Pour Claude Delagneau, le président de la Fédération française des véhicules d'époque (FFVE), il reste une sorte de passeur: «La jeune voiture ancienne - je préfère ces mots à celui de youngtimer - est un bon relais vers le véhicule de collection traditionnel. Leurs propriétaires sont souvent assez jeunes. Ils forment les bataillons des collectionneurs de demain. Bref, la relève!»
    Ces nouveaux collectors sont, il est vrai, en majorité prisés par les trentenaires et les quadragénaires. On peut aisément imaginer leurs motivations: posséder la même voiture que celle de leur père ou de leur oncle, piloter la petite bombe des années 1980 dont, lycéens, ils rêvaient, ou encore acquérir un modèle de standing pour beaucoup moins cher qu'une occasion récente. Les premiers rechercheront, par exemple, une Peugeot 604, les deuxièmes, une 205 GTI ou une Fiat Uno Turbo i.e., et les troisièmes une Jaguar ou une BMW des années 1990, véhicules un peu gourmands, mais toujours élégants et solides.
    Le phénomène youngtimer est certes générationnel, mais c'est aussi le cas des engins plus âgés: les classes d'âge changent simplement de l'un à l'autre. Il n'est pas néanmoins exempt du pur esprit de collection qui anime les «anciens». La nostalgie, surtout quand elle se combine avec le goût pour la belle mécanique, peut devenir le socle d'un puissant imaginaire. La Citroën XM, née en 1989 et arrêtée en 2001, compte déjà cinq clubs de collectionneurs! On acquiert donc rarement par hasard un youngtimer. Encore faut-il qu'il suscite un minimum d'envie ou même de désir.
    La situation est très contrastée pour les véhicules tricolores. À l'exception de la 205 GTI, toujours elle, les Peugeot ne suscitent guère d'émoi chez les amateurs de youngtimers. Idem pour les Renault, sauf les modèles «turbo». Citroën reste la marque la plus appréciée, et de loin, chez ces passionnés, mais leur intérêt cesse à partir des années 1990. «Pour les Chevrons, la queue de la comète commence vers 1995», estime Thierry Astier. Parmi les allemandes, BMW tient la cote avec ses séries M, ce qui n'est pas encore le cas pour les modèles Audi. Mercedes reste une valeur sûre pour ses beaux cabriolets. Les Jaguar sont assez bon marché (à partir de 5000 € pour des modèles des années 1990-2000). Fiabilisées avec l'aide de Ford, qui avait racheté la marque avant de la revendre à Tata, elles méritent un nouveau regard. Mention spéciale pour la XJS et son capot sans fin: succédant à la Type E, elle n'a été produite qu'à seulement 110.000 exemplaires en vingt et un ans.
    Mais les youngtimers ne constituent pas une science exacte. «Je suis persuadé qu'une Clio Williams vaudra aux environs de 50.000 € dans quelques années», pronostique Matthieu Lamoure, le directeur d'Artcurial Motorcars. «Si elles sont impeccables, les Citroën CX sont de bons placements. Tout simplement parce que les DS se raréfient et sont devenues hors de prix», estime également cet expert. La planète youngtimers, pleine de surprise, peut récompenser les curieux et les chanceux.

  1. 1
  2. 2

Écrivez votre message ci-dessous

Propulsé par FluxBB