L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Contestation contravention mentionnant une interception non réelle

Répondre
  • Guy91160 #1 11-10-2017 15:33:31

    Bonjour et merci d'avance à ceux qui voudront bien me répondre.

    J'ai limité le sujet dans le titre, mais il me paraît bon de tout détailler ci-après.
    J'ai reçu en Juin 2 contraventions du même agent verbalisateur. La 1ère mentionne un arrêt absolu non respecté à un "stop" et la 2ème "bruits excessif véhicule à moteur".
    Mon véhicule est totalement d'origine et sans modification d'où mon étonnement sur la 2ème contravention et même le stop me paraît exagéré car après vérification  je rentrais d'un célébre magasin de bricolage je suis toujours prudent (car véhicule chargé) avec le stop en question.
    De plus, la 2ème contravention (bruit) m'a été envoyée avec impossibilité de la contester car j'ai été soit-disant intercepté alors que cela n'a nullement été le cas et d'ailleurs, je pouvais contester la 1ère au titre des cas 1 et 2.
    Enfin, entre la 1ère et la 2ème contravention, il s'est écoulé 5 minutes, 2km (ce qui veut dire que l'agent m'a suivi) et la rue mentionnée dans la 2ème contravention n'est pas celle où je circulait (voie à sens unique en sens inverse de ma destination).
    J'ai donc contesté les 2 contraventions séparéments et en mentionnant l'ensemble de ces incohérences car j'ai vraiment eu la sensation de servir à compléter un quotat de contravention du samedi fin de journée de l'agent verbalisateur.
    Je viens maintenant de recevoir une lettre de l'officier du minitère public pour la 2ème contravention (bruit) mentionnant au'au titre de l'article 537 du cpp c'est la déclaration de l'agent qui fait foi et que je dois régler le montant de la contravention.
    Si je souhaite quand même contester, il faut que je saisisse l'officier et je risque 750 euros d'amende et une inscription au bulletin n°1 du casier judiciaire.
    J'ai la très nette sensation que même face à cette injustice, je ferais mieux de ne pas aller plus loin dans mes démarches. En effet, un avocat me coutera plus cher que le montant de la contravention.
    Par contre le fait de payer cette contravention mettra aussi fin à ma contestation de la première pour laquelle je risque des points sur mon permis. Mais bon j'ai tout mes points donc mon permis ne risque rien.
    Merci de vos conseils car je ne sais pas si je dois m'entêter dans mes démarches ou alors accepter mon sort même si cela n'est pas conforme à mes valeurs de justice.
    Cordialement

    0
  • Allianz Lien sponsorisé

    Un problème avec votre assurance

    Bénéficiez des conseils personnalisés d’un Agent Général près de chez vous. Gratuit et sans engagement.

  1. 1

Écrivez votre message ci-dessous

Propulsé par FluxBB