L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Où s'arrêtera la chute du diesel ?

Répondre
  • La Rédaction #1 09-05-2018 17:00:00

    La part des ventes de diesel en France a atteint la barre symbolique des 40 % au cumul des quatre premiers mois de l'année 2018. Un repli historique qui ne semble pas prêt de s'arrêter

    Lire la suite
    0
  • bricethomas803 #2 10-05-2018 11:54:06

    Bonjour.
    Votre article laisse supposer qu'à l'horizon 2020, nous rencontreront des camions polonais, roumains, lituaniens, espagnols ou portugais à moteur essence ou hybride. Les cargos qui traversent les mers seront aussi hybride ou solaire, afin de fournir les pièces détachées nécessaires aux voitures asiatiques construites en Europe. Air France sera doté d'une flotte d'avion électrique ou solaire, si toutefois la compagnie existe encore.
    Pourquoi la presse ne compare jamais la pollution engendrée par les poids lourds, les avions et les bateaux à celle produite par les véhicules légers.
    Il faut faire un effort c'est certain, mais que tous participent et pas toujours l'automobiliste de base. Faisons payer une taxe au poids lourds étrangers comme en Allemagne et travaillons sur le développement des moteurs à hydrogène.
    Enfin pourriez expliquer à vos lecteurs pourquoi en Allemagne où Mme Merkel veut soit disant tuer le diésel, le gasoil est moins cher qu'en France et l'essence plus chère que chez nous ?
    Bonne journée.

    8
  • alixia #3 10-05-2018 13:52:41

    Bien vu bricethomas803,  d'autant plus que les voitures essences envoient aussi je crois des particules, mais on ne contrôle pas leur taux et personne n'en parle.
    De plus les moteurs diesels consomment moins et donc rapporté au litre consommé l taux de particules fines n'est pas si important.
    On oublie également que le vent nous apporte  centrales à charbon allemandes nous envoient  leurs particules fines en grande quantité et participent sans doute plus que les voitures diesel au pics de pollution!

    8
  • jhon31 #4 10-05-2018 13:56:44

    Bonjour,
    Je partage à 100% l'analyse ci-dessus de "Bricethomas803" et j'ajoute que les japonais ont beaucoup d'avance sur L’Europe sur ce point, puisqu'ils sont "passés par là" eux aussi et après avoir fait ce que nous faisons en France en ce moment, ils sont revenus en arrière et incitent à acheter à nouveau des voitures à moteur DIESEL, qui polluent beaucoup moins que les essences et ce pour diverses raisons, et c'est ainsi que le gouvernement Japonais verse des primes de plusieurs milliers d'Euros à ceux qui achètent des véhicules à moteur DIESEL.
    CQFD
    Bonne journée à tous

    7
  • bbb-fr #5 10-05-2018 14:11:50

    merci pour la propragande pro-diesel nauséabonde des commentaires, probablement produits par des individus liés à l'industrie. le diesel est bien mort, et l'hérésie de doter des voitures de ville de diesel doit cesser au plus vite.

    5
  • emocir34 #6 10-05-2018 14:32:52

    Personne ne parle du bonus/malus.
    C’est très surprenant !
    En effet pour un même véhicule exemple Rangé Rover Évoque que je souhaite acquérir la taxe malus pour l’essence 7500 €  pour le Diésel : 500 €
    Je suis très étonné que les gens puissent payer autant pour être «  bien pensant »
    Moi je réfléchis....!

    7
  • Cherry-Pellat #7 10-05-2018 14:44:26

    Personnellement, je suis un inconditionnel du Diesel en terme d’agrément de conduite et de consommation inégalable et pourtant je ne parcours que 15000 klm/an
    Un lobbie vert a estimé, malgré les études qui tendent à démontrer le contraire, que le diesel rejetait plus de particules fines que l’essence, ce qui est faux. Seuls les ions sont supérieurs mais les nouveaux systèmes anti pollution vont y remédier.
    Ce matraquage anti diesel a des conséquences en termes d’équilibre du marché  des véhicules neufs, mais aussi sur le marché de l’occasion fortement pénalisé. Les sociétés de financement vont certainement devoir en tenir en compte en matière de leasing afin d’ajuster la valeur résiduelle des fins de contrats aux valeurs du marché des diesels avec une décote importante et donc des loyers en hausse.
    L’illogisme participe encore à ce débat : pourquoi, par exemple, un Duster neuf DCI diésel, bénéficie d’un malus de 70 €, alors que le TCE  roulant à l’essence est soumis à un malus de 2300€ ?
    De qui se moque t-on ?

    11
  • emocir34 #8 10-05-2018 14:56:09

    Toutes mes excuses à vous tous.
    Je viens de vérifier mes affirmations évoquées précédemment de mémoire !
    Range Évoque
    Diésel 180 Cv / BVA  :  134 kg Co = 540 € de malus
    Essence 240 Cv / BVA : 165 kg Co = 5113 €

    Je pense que bien entendu c’ la même sanction pour toutes les marques !!!
    Oui de qui et de quoi se moque-t-on
    Merci de faire suivre

    6
Écrivez votre message ci-dessous