L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai DS4 THP 210 restylée : caisse abaissée, prix rehaussé

Répondre
  • Mathieu Sentis #1 27-10-2015 12:58:00

    Maintenant que la nouvelle DS4 Crossback la joue crossover haut perché, la DS4 restylée retrouve une hauteur de caisse comparable à celle des autres compactes premiums. Suffisant pour justifier une telle hausse de prix ? Réponse dans cet essai de la DS4 de pointe, nantie du 1.6 THP 210 ch à essence.

    Lire la suite
    0
  • bourgeois.thomas341 #2 01-11-2015 21:16:01

    J'apprécie de voir les efforts faits par la marque mais lorsque je vois le positionnement tarifaire, je me pose de sérieuses questions...le marketing chez PSA aurait-il perdu la raison ? Très clairement, le potentiel client aura à choisir avec des produits allemands à la finition irréprochable et à la valeur de revente garantie, pourquoi irait-il choisir de perdre autant d'argent ? Avec un tarif situé entre les marques généralistes et le premium allemand je pourrais presque comprendre... mais là, franchement je passe mon chemin.

    0
  • guy.a.martin391 #3 12-02-2016 07:41:01

    1) Franchement, ayant toujours été impeccablement satisfait par mes Citroën, et vu les exploits des voitures allemandes en termes de tromperies de la clientèle (certes remboursée aux USA mais pas en Europe !!!) je ne parierais pas sur la valeur de revente des réalisations d'Outre Rhin.
    2° Cette autoflagellation permanente des Français, on ne la retrouve pourtant pas chez les Allemands beaucoup plus patriotes avec leurs producteurs : sans doute le succès de l'Allemagne à l'export est à ce prix. pendant qu'ils font leur promotion nous démolissons nos constructeurs.
    3) Les nouvelles DS peuvent être la fierté française, à tous points de vue : style, performance, finition haute couture (la référence française...).

    0
  • CNR #4 16-12-2017 19:44:13

    Mathieu Sentis compare logiquement la DS 4 210 à la 308 GT 205. Une fois n'est pas coutume, je ne partage que très partiellement son analyse. J'avais longuement conduit la 308 GT en 2015, convaincu qu'elle allait replacer ma 308 GTi 1. Quelle déception. Moteur étonnement "lissé", aphone, sonorité du mode sport ridicule. Mais le pire restera le typage du chassis. Une prise de roulis étonnante pour une Peugeot malgré une plateforme qui garanti l'agilité. A l'inverse, la DS4 reçoit un THP en théorie identique mais à l'usage beaucoup plus convainquant. Une belle santé assortie d'un feulement discret mais évocateur et des rapports de boite un peu moins longs que ceux de la cousine 308. Le chassis est beaucoup mieux tenu tout en restant confortable. Et comme l'écart de masse réellement mesuré est quasi nul, la DS est plus clairement plus dynamique et jouissive à mener. Je viens donc de m'en offrir une hier wink. Je dois dire que c'est l'article de l'Argus qui m'en avait, dans un premier temps, détourné.

    0
  • DRAX #5 08-08-2018 11:00:22

    "son antidérapage non débrayable" dit l'essayeur. On voit nettement le bouton on/off de l'ESP sur vos photos, à gauche du volant...
    Pour le reste, je ne vois pas l'intérêt de comparer cette voiture avec une 308. L'intérieur cuir nappa étendu suffit à la classer dans une autre catégorie. Le seul problème maintenant, c'est d'en trouver une en occasion avec cette rare option... Quant aux performances, un 80-120 en 4.4s (Automobile Magazine) parle pour elle.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous