Essai Porsche Panamera S Hybrid

Pour s'acheter une conduite Porsche Panamera S Hybrid Pour s'acheter une conduite
En combinant un V6 3.0 de 333 ch avec un moteur électrique au couple généreux (300 Nm), la lourde Panamera Hybrid taquine les performances du V8, mais aussi son prix.
  Porsche Panamera S Hybrid
Sur les traces de Lexus qui a défriché le terrain, Porsche sacrifie à la mode hybride en proposant une Panamera particulièrement aboutie et propre à séduire, en priorité, les marchés américains et japonais. En Europe, l'achat de cet hybride, 12 000 euros plus cher que la version S V8 de 400 ch, tient du militantisme.

Fonctionnement parfait Porsche Panamera S Hybrid Fonctionnement parfait
En optant pour la boîte Tiptronic déjà utilisée pour le Cayenne, la Panamera s'assure une progression en douceur et silencieuse.

La marque a particulièrement soigné le couplage des deux motorisations qui agissent séparément ou simultanément pour propulser le véhicule, recharger la batterie et toujours consommer le minimum de carburant.

  Porsche Panamera S Hybrid
S'il faut sélectionner la touche E-Power pour obtenir un fonctionnement 100 % électrique (2 km d'autonomie sans dépasser 85 km/h), les autres modes de fonctionnement se déclenchent automatiquement et imperceptiblement en fonction des performances demandées et de l'état de charge de la batterie.

Cette dernière, qui ampute le coffre de 110 l, se vide rapidement lors des fortes accélérations, mais elle se recharge également très vite en phase de freinage. Sous faible sollicitation de l'accélérateur en ville, la Panamera progresse souvent sous la seule action de son moteur électrique et, sur l'autoroute, adopte un mode de « roue libre » qui coupe le moteur thermique.

 7,5 l aux 100 km !  Porsche Panamera S Hybrid 7,5 l aux 100 km !
Les résultats ne se font pas attendre et le passage à la pompe se solde par une consommation moyenne de 7,5 l/100 km sur route, 8,5 l sur autoroute et inférieure à 10 litres quand on ajoute un tiers de parcours urbain.

En sollicitant les performances plus que de raison (en Allemagne, c'est toujours possible), la vivacité des moteurs met en évidence l'équilibre d'un châssis où les masses sont idéalement distribuées (51/49). En conduite sportive, il faudra se méfier des freins qui doivent venir à bout des 1 980 kg de cette berline.

  Porsche Panamera S Hybrid Conclusion
La Panamera S Hybrid révèle une douceur de conduite surprenante pour offrir des prestations proches de celles des V8 avec des consommations de diesel. La proposition est donc séduisante, mais le prix a de quoi refroidir les plus téméraires...
Par Michel Meilleray le 24/05/2011 - Source : 321auto

Commentaire sur l'essai Porsche Panamera S Hybrid


Laisser un commentaire
Choisissez un pseudo*
Votre commentaire*
Code de sécurité* (Anti-robot)
->

+ d'essais Sportive

Suzuki Swift Sport 2012 Suzuki Swift Sport 2012 - Voir l'essai
BMW M5 F10 BMW M5 F10 - Voir l'essai
Audi R8 Spyder V8 Audi R8 Spyder V8 - Voir l'essai
Audi RS3 Sportback Audi RS3 Sportback - Voir l'essai

Tous les essais Sportive

+ d'essais Porsche

Porsche Panamera Diesel Porsche Panamera Diesel - Voir l'essai
Porsche 911 GTS Coupe Porsche 911 GTS Coupe - Voir l'essai
Porsche 911 Turbo S Porsche 911 Turbo S - Voir l'essai
Porsche Cayenne S Hybride Porsche Cayenne S Hybride - Voir l'essai

Tous les essais Porsche